Comment augmenter le chiffre d’affaires d’un restaurant en 6 étapes

Publié par damien blaise le 01/04/2020 à 20:25:04

Augmenter son chiffre d’affaires en restauration n’est pas toujours une mince affaire. Toutefois, de nombreuses solutions existent : de la satisfaction client à la communication, voici 6 pistes de réflexion pour améliorer vos ventes et accroître la fréquentation de votre restaurant

 

1. Augmenter la chiffre d'affaires de votre restaurant passe aussi par la satisfaction client

Pour augmenter le chiffre d’affaires de son restaurant, il convient en premier lieu de se préoccuper de la satisfaction client. En effet, on sait aujourd’hui qu’un client mécontent parlera de son expérience à une dizaine de personnes. À l’inverse, un client satisfait se contentera de recommander l’établissement à trois personnes seulement !

Ces chiffres concernent le bouche-à-oreille. Mais il ne faut pas oublier que les sites spécialisés dans les avis et retours d’expérience (comme Trip Advisor) sont font eux aussi les porte-voix de l’insatisfaction client. Or, d’après une étude réalisée en 2018 par Opinionway, près de 7 Français sur 10 consultent les avis en ligne avant de choisir une entreprise, un professionnel ou un commerce.

 

Nouveau call-to-action

 

En tant que restaurateur, vous devez donc placer la satisfaction client au cœur de vos préoccupations. Montrez à votre clientèle que vous êtes ouvert aux remarques et suggestions : au sein du restaurant bien sûr, mais aussi sur Internet et les réseaux sociaux. Un nouveau plat à votre carte ? Demandez à vos clients ce qu’ils en pensent ! Apprenez aussi à traiter les éventuels commentaires négatifs : ceux-ci doivent impérativement obtenir une réponse. Restez compréhensif, contactez l’émetteur du message et proposez-lui une solution !

De manière générale, gardez toujours à l’esprit qu’il est plus facile de fidéliser la clientèle existante que d’en conquérir une nouvelle.

>>> Lire aussi : Calcul de la marge brute dans la restauration : les indicateurs-clés

 

 

2. Développer une offre complète, devenir incontournable

Pour augmenter la fréquentation de votre restaurant, que diriez-vous de mettre au point une offre plus complète ? Si votre établissement se situe dans un quartier d’affaires ou à proximité de bureaux, vous avez sans doute déjà intégré une « formule déjeuner » à votre carte. Mais est-ce suffisant ? Ou avez-vous tout intérêt à proposer davantage de services ?

Par exemple, les clients que vous accueillez pour le déjeuner pourraient être intéressés par des plats à emporter, qu’ils viendraient chercher à la sortie du travail. Ou par des prestations de type « traiteur », à l’occasion de fêtes, mariages, anniversaires etc. Ou encore, par la possibilité de se faire livrer une corbeille de fruits au bureau. 

Vous pouvez également proposer des réductions au jour le jour afin d’éviter le gaspillage, ou organiser un « happy hours »… En la matière, il n’y a pas de règles : c’est à vous d’être créatif – et, bien sûr, d’être à l’écoute des besoins de vos clients. 



3. Maîtriser ses flux de prise de commande (ne pas faire attendre les clients)

Autre piste à explorer pour augmenter le chiffre d’affaires de votre restaurant : la diminution du temps d’attente. Selon l’étude « retail » réalisée en 2017 par Adyen, 60 % des Français considèrent que « faire la queue » représente la source de frustration la plus importante dans un point de vente. Pour gagner du temps, 70 % de nos compatriotes se déclarent intéressés par des dispositifs de paiement autres que la caisse traditionnelle (vendeurs « volants » ou bornes en libre-service par exemple). 

Si ces chiffres concernent en premier lieu le secteur du retail, il n’y a aucune raison pour que la restauration échappe à cette tendance de fond. Dans notre société qui privilégie de plus en plus l’immédiateté, l’attente devient un véritable supplice pour les consommateurs et les clients. Les restaurateurs ont donc tout intérêt à prendre les dispositions nécessaires pour maîtriser les flux de prise de commande et limiter le délai de service. 

Boostez le CA de votre restaurant avec la borne interactive Toobi ! Demandez  votre démonstration en direct !



4. Automatiser ou « processiser » les tâches les plus récurrentes et chronophages

Pas facile de se consacrer au développement du chiffre d’affaires de son restaurant quand on est accaparé par une multitude de tâches administratives ! Heureusement, il existe aujourd’hui des solutions pour diminuer le temps consacré à ces activités dites « périphériques ».

Ces dernières années, de nombreux logiciels et applications ont été développés pour traiter les aspects liés aux ressources humaines, à la gestion de stock ou à la réglementation sanitaire. Mais en matière d’informatique, c’est sans doute l’entreprise Pokky fait figure de précurseur. Depuis près de quarante ans, cet acteur français produit des outils de commande portables. La marque propose également une solution fixe dotée de nombreuses fonctionnalités : interface « fidélité », gestion de cave, statistiques, etc.

>>> Lire aussi : Comment optimiser au maximum la prise de commande dans un restaurant ?



5. Mettre en place une vraie stratégie de fidélisation

Augmenter son chiffre d’affaires restaurant passe aussi par la mise en place d’une véritable stratégie de fidélisation. Nous avons déjà évoqué les prestations complémentaires (repas à emporter, service « traiteur »), qui permettent de développer les ventes en s’appuyant sur la clientèle existante. Mais il ne faut pas oublier que le bon vieux système de la « carte de fidélité » fait toujours recette : il y a fort à parier que votre clientèle multipliera ses visites si sa fidélité est récompensée par un repas gratuit ou une consommation offerte ! 

Par ailleurs, vous devez garder à l’esprit que vos clients viennent avant tout parce qu’ils apprécient votre cuisine, ainsi que l’ambiance qui règne dans votre établissement. Il est donc très important de veiller à préserver la qualité de ces deux éléments. Autrement dit, si vous voulez vous assurer la fidélité de vos clients, ne négligez ni les plats, ni le service !

Enfin et comme souvent, les nouvelles tendances en matière de consommation nous viennent des États-Unis. Au pays de l’oncle Sam, ce n’est plus avec des repas offerts que les restaurateurs fidélisent leur clientèle, mais avec des bons d’achat valables dans des commerces qui n’ont pas forcément de lien avec les métiers de bouche. Ce qui implique de nouer des partenariats avec les commerçants des environs ! 



6. Miser sur la communication sur place et sur Internet

De nos jours, il est difficile de s’affranchir des réseaux sociaux si l’on veut accroître la fréquentation de son établissement. Ceux-ci offrent en effet aux restaurateurs la possibilité d’entretenir un lien privilégié avec leurs clients les plus fidèles. De plus, si vous êtes à l’aise avec ces outils, vous pouvez très bien faire appel à un influenceur qui recommandera votre restaurant à sa communauté. Les réseaux sociaux constituent un formidable moyen de faire parler de votre enseigne à moindres frais ! 

Toutefois, ces outils ne doivent pas vous conduire à délaisser la communication au sein même de votre restaurant. N’oubliez pas de mettre à jour vos menus, vos horaires d’ouverture, ni de prévenir votre clientèle des éventuelles ruptures de stock. Enfin, accordez à votre clientèle régulière l’attention qu’elle mérite : vous devez connaître les habitudes de vos clients les plus fidèles et leur proposer un accueil personnalisé !

Il existe donc des mesures simples pour augmenter votre chiffre d’affaires : la satisfaction et la fidélisation client, la communication et l’optimisation des tâches récurrentes sont autant de pistes à explorer pour accroître la fréquentation de votre restaurant et développer vos ventes. 

Thématique : booster le CA de son restaurant